Les 10 questions les plus fréquentes lors d'un entretien d'embauche - Vous devriez être bien préparé à ces questions

Il existe un certain nombre de questions types dans un entretien d'embauche. Pour réussir ce dernier, nous recommandons de s'informer au préalable sérieusement sur l'entreprise et de se préparer à l'entretien. Après une brève présentation de l'entreprise par le recruteur, en règle générale plusieurs questions vous seront posées. Vous trouverez dans cet article de blog les questions les plus fréquentes et quelques bons conseils de préparation et de réponses à donner.

© fotolia

1. La question ouverte : Parlez-nous donc de vous !

Il s'agit souvent de l'une des premières questions en entretien. Le recruteur souhaite ainsi créer une atmosphère détendue et voir comment vous réagissez face aux questions ouvertes. Une présentation de soi-même bonne et concise est importante. Il est recommandé d'y réfléchir avant l'entretien, afin d'éviter de longues histoires privées et des pensées extravagantes très éloignées du sujet.


2. Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

Il est important d'établir le lien et de justifier le choix d'un métier avec les centres d'intérêts et les compétences personnels. Montrez que vous vous êtes déjà intéressé à l'avance à cet emploi et que cela n'a pas été une décision impulsive. Les jeunes diplômés doivent mettre en évidence le fait qu'ils souhaitent exercer ce métier à long terme. Les professionnels devraient se fonder sur leur expérience pour clarifier le fait qu'ils ont fait le bon choix de carrière.


3. Pourquoi voulez-vous travailler dans notre entreprise ?

C'est l'une des questions préférées en entretien. Il s'agit ici d'examiner dans quelle mesure le candidat s'est informé au préalable sur l'entreprise. Par conséquent, renseignez-vous sur l'entreprise, son modèle d'affaires et sa politique, sur les produits et les services. À cet effet, il est avant tout utile de consulter le site web de l'entreprise, les brochures et les communiqués de presse. Pendant l'entretien d'embauche, vous devriez faire comprendre que vous êtes en mesure de vous identifier avec la société et que vous êtes intéressé par une collaboration à long terme. Établissez en même temps un lien avec votre personnalité et vos compétences propres. Par exemple, si la société met l'accent sur la durabilité, vous devriez également être en mesure de pouvoir vous identifier à ce thème.

Cette question est souvent posée de différentes façons. En voici des exemples : « Pourquoi pensez-vous que notre société est l'employeur qui vous convient ? » ou « En quoi notre société vous intéresse-t-elle ? ».


L'apparence aussi est importante lors d'un entretien d'embauche

L'apparence aussi est importante lors d'un entretien d'embauche © pixabay, pexels


4. Pourquoi pensez-vous être précisément le bon candidat pour notre société ?

Pour répondre à cette « question stressante » fréquente, il est important de vous connaître vous-même, ainsi que l'emploi et l'entreprise. Il faudra convaincre l'entreprise de vous-même et de vos qualifications professionnelles grâce à des arguments concluants et une allure détendue et cordiale. À ce stade de la conversation, il est recommandé de citer et d'expliciter à nouveau les compétences spéciales (informatique, langues étrangères), les expériences et certains aspects du CV. Indiquez ici les compétences pertinentes eu égard à l'emploi concerné. Il ne s'agit pas pour le recruteur de connaître les avantages que vous pouvez tirer de l'emploi, mais de déterminer comment l'entreprise peut profiter de votre contribution.


5. Quelles sont vos forces et vos faiblesses personnelles ?

Une surestime de soi exagérée serait une grave erreur. Au lieu de cela, nous recommandons une saine confiance en soi. Dans l'énumération de vos points forts, il est important de prouver chacun d'entre eux par des exemples tirés de situations quotidiennes, d'engagement privé ou d'expériences professionnelles précédentes. Identifier les faiblesses qui peuvent également être interprétées simultanément comme des forces ou qui peuvent être améliorées au moyen de formations appropriées (par exemple, un cours d'informatique en cas de manque de compétences en informatique).


6. Quelles sont vos prétentions salariales ?

Ici, vous devriez être en mesure de justifier vos prétentions salariales par vos qualifications et vos compétences. Les recruteurs veulent déterminer si l'entreprise peut se permettre de vous embaucher comme nouvel employé. Car chaque collaborateur coûte de l'argent. Montrez-vous tout à fait coopératif et prêt à négocier. L'avantage est d'avoir ainsi la possibilité de négocier une augmentation de salaire à la fin de votre période d'essai, par exemple.

Informez-vous à l'avance sur les salaires habituels dans la branche concernée. Prenez aussi en considération la région dans laquelle se trouve l'entreprise et s'il s'agit d'une petite ou d'une grande entreprise, où les conventions collectives sont courantes.


7. Avez-vous aussi postulé dans d'autres entreprises ?

Chaque recruteur sait que vous n'avez pas envoyé une demande seulement. Néanmoins, votre interlocuteur souhaite savoir si la demande a été effectuée avec un objectif précis et si un intérêt véritable se cache derrière. Si vous avez des demandes d'emploi en cours, faites-en part à votre interlocuteur. Cela ne doit, bien sûr, pas concerner des emplois complètement opposés entre eux. La remarque permet aussi de communiquer au recruteur l'idée qu'il devrait se décider le plus rapidement possible s'il souhaite vous embaucher.


Une bonne préparation pour l'entretien augmente les perspectives d'emploi

Une bonne préparation pour l'entretien augmente les perspectives d'emploi © fotolia


8. Pour quelles raisons voulez-vous quitter votre employeur actuel ?

Cette question est volontairement posée afin de tester votre persévérance. Abandonnez-vous rapidement dès que des problèmes surgissent et cherchez-vous plutôt un nouvel emploi. Ou souhaitez-vous simplement relever de nouveaux défis professionnels. Évoquez, ici aussi, spécifiquement les tâches spécifiques émanant de l'offre d'emploi.


9. Comment souhaitez-vous évoluer dans 5 ou 10 ans ?

Cette question déclenche souvent de l'incertitude chez les candidats, en particulier chez les jeunes diplômés. De nos jours, peu d'entre eux ont un projet planifié à moyen et à long terme. Dans la vie professionnelle, c'est d'abord l'objectif qui indique la voie à suivre. Mais que doit-on maintenant répondre à cette question ? Les recruteurs souhaitent savoir si vous avez pris une position claire à l'égard de votre avenir et s'ils ont intérêt à vous embaucher comme nouvel employé. Mentionnez des objectifs clairs et montrez à votre interlocuteur que vous êtes motivé par les perspectives proposées par l'entreprise à moyen terme. Les recruteurs veulent savoir si vos propres projets coïncident avec les attentes de l'entreprise. Cependant, toute aspiration de carrière irréaliste ou ambitieuse mais vague devrait être évitée. Les attentes peu concrètes sont également inappropriées, car elles suggèrent un manque de motivation et d'engagement. Il s'agit ici de parvenir à un équilibre. Une réponse intelligente stratégique serait de souhaiter continuer de vous développer personnellement et professionnellement, de vouloir prendre plus de responsabilités. Participer activement à des projets impliquant plusieurs services et, le cas échéant, approfondir l'aspect international de votre emploi actuel.


10. Avez-vous des questions ?

Le recruteur peut ici encore tester si vous vous êtes renseigné au préalable sur l'entreprise et si vous avez écouté attentivement pendant l'entretien. Si vous vous êtes informé en détail sur l'entreprise, cette question ne devrait pas poser de problème. Les questions traduisent l'engagement et la motivation, mais elles doivent être évitées en matière d'heures de travail ou de jours de congés. Cela laisserait à penser que l'intérêt ne porte que sur les jours fériés et les jours de congés. Vous devriez éviter les questions dont vous connaissez déjà les réponses. Posez seulement des questions appropriées à votre situation de candidat intéressé et à l'emploi proposé, telles que :

  • Le poste pour lequel je postule vient-il d'être créé ?

  • Comment se présentera ma journée de travail type ?

  • Quelles responsabilités aura-je dans cette fonction ?

  • Quelles opportunités de carrière propose votre entreprise ?

  • Quelles opportunités formation propose votre entreprise ?

Il existe aussi des recruteurs qui posent des questions bizarres au cours d'un entretien d'embauche. Par exemple, « Comment nomme-t-on le plus rapidement possible tous les nombres premiers jusqu'à n ? » ou « Expliquez comment cuire des œufs à la perfection ». Les raisons sont variables. En premier lieu, les responsables du personnel veulent seulement vérifier comment vous réagissez à de telles questions, si vous perdez facilement votre calme.

Vous n'êtes pas obligé de répondre honnêtement aux questions relatives à la planification familiale et aux enfants. Mais je vous recommande ici de trouver le juste équilibre. Les jeunes diplômés peuvent transmettre l'idée aux termes de laquelle les deux sont importants pour eux, mais que la planification familiale peut encore attendre. Retournez donc simplement la question. Si l'entreprise propose des horaires de travail flexibles, il sera facile de concilier la vie familiale et la vie professionnelle. C'est l'une des raisons pour lesquelles vous avez postulé. Peut-être en ferez-vous usage dans 5 ans. Ainsi, vous avez un plan pour l'avenir, vous voulez faire carrière à long terme dans l'entreprise et vous vous êtes également sérieusement informé.

L'essentiel réside dans une bonne préparation à l'entretien d'embauche. Préparez des réponses clés à chaque question. Vous êtes ainsi bien préparé et vous allez à l'entretien avec assurance. Nous vous souhaitons bonne chance dans votre prochain entretien d'embauche. Si vous avez des conseils supplémentaires pour la préparation, alors n'hésitez pas à les partager avec nous et nos lecteurs.


Partagez cet article:
Vous pourriez aussi être intéressé:
Les as de l'informatique - très demandés et bien rémunérés
Cultural Fit – LE facteur de succès lors de l'entretien d'embauche
Nouvelles carrières : Ce sont les emplois de demain!